Le f-commerce, réel atout ou effet de mode ?

Beaucoup d’entreprises choisissent d’être présentes sur Facebook pour promouvoir leurs activités parce que le réseau social de Mark Zuckerberg est très efficace pour être au plus près de la clientèle. C’est donc sans surprise que beaucoup de marques aient été fascinées par l’idée du f-commerce permettant aux consommateurs d’acheter directement sur Facebook. De nombreux cybermarchands, en France, aux États-Unis et ailleurs, ont tenté l’expérience. En effet, le social commerce a des avantages, notamment l’influence du social média sur les décisions d’achat des membres du réseau social.

Mais les cybermarchands ont intérêt à mettre en place une grande innovation sur leur stratégie marketing sur facebook. En effet, les utilisateurs Facebook sont très exigeants. Facebook est pour eux un espace convivial d’échange et de loisirs. Casser cette « ambiance » avec des boutiques est très risqué. Forrester Research, analyste et grand sceptique quant à l’utilité du f-commerce a pris un exemple très terre à terre où il compare Facebook à un bar où un groupe d’amis se retrouve pour se détendre. Le f-commerce arriverait comme un cheveu sur la soupe puisque vendre quelque chose au moment où les gens se détendent est tout simplement impossible. Pour attirer l’attention du public, il faut proposer des offres originales, inédites, surprenantes. Mais à défaut du f-commerce, les marques misent sur les pages Facebook où des millions de membres peuvent les suivre.

Publicités

Comment une page Facebook promeut les marques ?

Beaucoup de marques créent une page de fans sur Facebook pour atteindre plus facilement leur objectif marketing. Une page bien administrée peut en effet générer du trafic de manière virale, c’est-à-dire que les amis des fans peuvent s’y intéresser et partager la page à leur tour et ainsi de suite si le contenu est pertinent. Les pages Facebook permettent aux marques d’accroître l’audience de leur site web ou boutique en ligne. Facebook étant composé de plus de 1.23 milliards de membres, c’est le canal le plus intéressant pour attirer de nouveaux consommateurs. De plus, les membres Facebook se connectent quotidiennement, ce qui est un atout marketing supplémentaire. Les marques y ont également recours pour promouvoir leur application mobile et pour optimiser leur notoriété. Tout ceci est orchestré évidemment pour booster les ventes.

Mais la création d’une page facebook  ne doit pas se faire à la légère. Le community manager applique une stratégie marketing en bonne et due forme pour attirer, fidéliser et inciter les fans à. En effet, le nombre de J’aime n’est pas le plus important. Il faut miser surtout sur l’assiduité des fans et ils sont fidèles si la page est agréable et utile. Cela relève en premier lieu de la qualité du contenu. Il est ainsi primordial pour les marques de garantir particulièrement la qualité de son capital conversationnel, c’est-à-dire qu’elles doivent entretenir une relation privilégiée avec les fans de la page. Premièrement, le contenu ne doit pas agresser l’utilisateur et le forcer à suivre la page. D’ailleurs, la plupart des personnes qui se désabonnent d’une page Facebook prennent cette décision à la suite de publications trop intrusives. Il est donc primordial de publier régulièrement sans trop submerger les fans. Le contenu publié doit être utile. C’est notamment le cas des conseils d’utilisation d’un produit ou des trucs et astuces en rapport avec les activités de la marque. La notoriété de la page doit également être régulièrement boostée par des concours, des offres exclusivement dédiées aux utilisateurs de Facebook ou d’autres évènements où les fans sont concrètement gagnants.

Le caractère utile de la page est indéniablement un critère important, mais cette plateforme qui représente la marque doit également être agréable. Ainsi, le community manager qui l’administre doit être à l’écoute et à la disposition des fans le plus possible. Quand les fans posent des questions, il faut rapidement y répondre en donnant des informations précises et claires. Certaines marques n’hésitent pas à demander fréquemment l’avis des fans sur des nouveautés ou des projets en cours.

Le ciblage publicitaire de Facebook est de plus en plus précis

Le réseau social le plus utilisé du moment a une dizaine d’années derrière lui. Il s’agit évidemment de Facebook. En dix ans, l’équipe de Mark Zuckerberg a eu le temps de peaufiner la plateforme pour en faire un site de réseautage personnel infaillible, mais également pour promouvoir des activités professionnelles et des activités d’entreprise, grâce aux différentes solutions publicitaires. Actuellement, l’équipe de Mark Zuckerberg propose diverses fonctionnalités pour que le ciblage publicitaire soit de plus en plus précis. C’est évidemment une aubaine pour les annonceurs qui profitent de campagnes toujours plus performantes.

Lire la suite

Zoom sur les 7 solutions publicitaires de Facebook

Plusieurs types de publicités sont proposés sur Facebook afin de générer du trafic sur la page Facebook des annonceurs. Pour tirer profit des différentes formes de publicités possibles, il faut parfois faire appel à une agence facebook, formée d’une équipe spécialisée. Le travail d’une telle agence peut consister à promouvoir une page Facebook, à développer une application facebook ou à d’autres prestations de ce type.

L’annonce traditionnelle, se présentant sous la forme d’un encart, est la plus connue. Elle booste le nombre de fans et l’activité sur une page. Cette publicité apparaît dans la partie droite de la fenêtre des utilisateurs Facebook. Son format est assez simple avec un titre de 25 caractères, un texte principal de 90 caractères et une image illustratrice. Le ciblage est une étape clé de cette forme de publicité pour qu’elle soit efficace. Les annonceurs doivent alors définir le lieu, l’âge, le sexe, les intérêts, la connexion, la situation matrimoniale, la langue parlée, le lieu de travail ou encore la formation scolaire ou estudiantine du public cible.

©epop.fr/

La sponsorisation d’une publication est un autre support possible. Comme l’indique le nom, cette formule ne promeut pas la page entière, mais une publication seulement (la dernière photo, la dernière vidéo, un lien en particulier etc.) La tarification et le ciblage sont similaires à ceux de la publicité traditionnelle. Les annonceurs disposent aussi de l’actualité sponsorisée qui permet de mettre en avant l’interaction d’un membre au sein des contacts de ce dernier. L’actualité sponsorisée apparaît alors dans le fil d’actualité des personnes qui peuvent particulièrement s’y intéresser. On peut sponsoriser toutes sortes d’actualités (les J’aime sur les pages, les J’aime sur publications, les commentaires d’une publication, les partages d’une publication, l’utilisation d’une application, l’inscription à un évènement etc.)

Les offres Facebook sont également très prisées. Ce sont tout simplement des offres spéciales (bon d’achat, code de réduction etc.), dont les utilisateurs peuvent bénéficier en magasin et/ou en ligne. D’autre part, le résultat sponsorisé est un encart moins connu et qui est pourtant très performant. Cela consiste à valoriser une page alors que l’utilisateur tape un mot-clé dans le moteur de recherche de la plateforme. C’est une manière efficace d’attirer l’attention de l’utilisateur alors qu’il est sur le point de lancer une requête en faveur d’un concurrent par exemple. Par ailleurs, la publication promue est une autre solution publicitaire à découvrir. Le concept consiste à accroître la visibilité de la page à travers une publication mise en avant. Et enfin, ceux qui ont des applications iOS ou Android peuvent en optimiser le nombre de téléchargement grâce à une publicité d’installation d’application mobile.

Mieux comprendre les publicités Facebook

Devenu un support publicitaire incontournable, Facebook offre plusieurs solutions efficaces pour promouvoir les produits et les services des annonceurs. Certains professionnels démarchent seuls sur la plateforme pour promouvoir leurs activités, mais on peut aussi recourir aux services d’une agence sur facebook pour être sûr de profiter pleinement de toutes les offres du réseau social. Il faut savoir dans un premier temps que les publicités Facebook touchent les utilisateurs sur ordinateurs et les utilisateurs de l’application mobile. La diffusion des publicités est conforme au principe même du réseau social, c’est-à-dire que l’annonce apparaît dans le fil d’actualité de l’utilisateur dès qu’il le commente, le partage ou lui attribue un J’aime. De cette manière, ses contacts la verront également, ce qui est indéniablement l’une des principales innovations de Facebook. L’impact des publicités est ainsi plus large par rapport aux supports publicitaires classiques. Ainsi, le développement des ventes et de la notoriété des marques est incontestablement plus rapide.

Les annonceurs disposent de plusieurs solutions pour atteindre de tels objectifs. Il existe en premier lieu les calls to action ou appels à l’action. Cela veut dire que quand une personne réagit sur une publication de page, son action (mention j’aime, commentaire ou partage) sera visible par sa liste de contacts. Facebook a alors prévu des options qui permettent à ceux qui voient l’action en question à agir rapidement en aimant la page. Ils n’ont qu’à cliquer simplement sur le bouton prévu à cet effet qui se trouve à proximité de la publication. Ils ne sont donc pas obliger d’afficher d’abord la page pour cliquer ensuite sur le bouton J’aime. Les annonceurs peuvent aussi demander à ce que leur publicité apparaisse dans le fil d’actualité ou dans la partie droite de la fenêtre.

Le ciblage publicitaire est un autre moyen innovant mis à la disposition des annonceurs. Ceux-ci peuvent en effet cibler un public bien précis. Ils doivent ainsi définir quel critère privilégier parmi les milliers de profils d’utilisateurs sur Facebook. Le lieu est l’une de ces options. Les annonceurs choisissent le lieu à cibler en fonction du périmètre qu’ils souhaitent toucher. Le choix du lieu se fait en général selon l’emplacement de l’entreprise dont les produits sont à promouvoir. Le sexe et l’âge sont deux autres critères importants pour cibler le public auquel le produit serait plus approprié. Ce n’est pas toujours évident pour des professionnels qui débutent sur Facebook et qui sont habitués aux supports classiques, de spécifier le public cible avec précision. Si on paramètre la mauvaise tranche d’âge pour la promotion d’une annonce, celle-ci peut s’afficher en vain sur des profils qui ne risquent pas de s’y intéresser. Les vins et spiritueux ont par exemple plus de chance d’avoir du succès auprès d’un public adulte alors que les coques tendances de smartphones et de tablettes sont plus adaptées aux adolescents et aux jeunes. Pensez également aux domaines qui intéressent les utilisateurs, car cela fait partie des critères demandés à l’inscription. Ce n’est pas pour rien que le formulaire d’inscription comporte des rubriques sur les hobbies, les films préférés etc. Le choix des critères à cibler dépend tout simplement du produit ou du service à promouvoir. Les personnes aimant particulièrement la mode sont alors plus réceptives à des annonces sur des habits, des accessoires, des chaussures, des sacs à mains etc. Les annonceurs peuvent également cibler leur public en tenant compte des catégories élargies. Sur Facebook, les catégories touchent des « classes » spécifiques, notamment les parents, les étudiants, les célibataires etc. Par ailleurs, les promotions de page sont indispensables à ceux qui viennent d’en créer une. Cette option est évidemment payante, mais l’annonceur peut y mettre le budget de son choix. Celui-ci devra être fixé en fonction du nombre de personnes que l’annonceur veut cibler.

Découverte des chiffres de Facebook : les Français sont des habitués du site

Grands consommateurs de connexion mobile, les Français sont également de grands utilisateurs de Facebook. Le réseau social de Mark Zuckerberg a fait savoir en fin d’année 2013 que le marché français est l’un des plus prospères au monde. Un peu moins de 30 millions de Français sont membres de Facebook. 70% d’entre eux ne peuvent s’empêcher d’ouvrir leur compte quotidiennement. Facebook est une plateforme de partage du quotidien à travers des statuts, des photos et des vidéos, mais c’est également un outil marketing infaillible pour de nombreux marchands. À travers le fil d’actualité de Facebook, les membres (potentiels clients des marchands) voient des produits et sont susceptibles de les acheter. 14% des utilisateurs Français reconnaissent par exemple faire des achats suite à la publication de tels ou tels articles sur leur fil d’actualité. La notoriété de Facebook en France repose beaucoup sur la connexion via mobile parce qu’un peu moins de 20 millions de membres se connectent sur leur smartphone. Ceux-là se connectent alors près d’une quinzaine de fois par jour. Et même si certains internautes ne voient aucun intérêt à Facebook, le réseau social est plus que jamais utilisé en France et ailleurs.